Prix

Tous les prix des cours de catalan du Consortium pour la normalisation linguistique peuvent être consultés dans la rubrique :

Tarifs pour les cours 2020-2021 (PDF)

  • Les prix indiqués comprennent l’assurance de l’élève, à savoir : 1,50 €.
  • Les prix des cours complémentaires et spécialisés d’une autre durée susceptibles d’être organisés seront calculés au prorata des cours de 20 heures.

Tarifs pour les cours 2020-2021

Cours généraux Durée Subvention appliquée
sur les frais de scolarité
Ordinaire 50 % de réduction 70% de réduction

Débutant

 

(A1)

Débutant 45 heures 100 % Gratuit

Niveau de base

Niveau de base 1
Niveau de base 2
Niveau de base 3
45 heures 100 % Gratuit
Niveau de base (A2) 120 heures 100 % Gratuit

Élémentaire

Élémentaire 1
Élémentaire 2
Élémentaire 3
45 heures 80% 25,50 € 13,50 € 8,70 €
Élémentaire (B1) 120 heures 80% 66,50 € 34,00 € 21,00 €

Intermédiaire

Intermédiaire 1
Intermédiaire 2
Intermédiaire 3
45 heures 60% 50,50 € 26,00 € 16,20 €
Intermédiaire (B2) 120 heures 60% 131,50 € 66,50 € 40,50 €

Niveau autonome

Niveau autonome 1
Niveau autonome 2
Niveau autonome 3
45 heures 20% 98,50 € 50,00 € 30,60 €
Niveau autonome (C1) 120 heures 20% 261,50 € 131,50 € 79,50 €

Maîtrise (C2)

90 heures 0% 245,50 € Aucune réduction
Cours complémentaires Durée Subvention appliquée
sur les frais de scolarité
Ordinaire 50 % de réduction 70% de réduction
Hep ! Écoute et parle. Cours de catalan oral 45 heures 100 % Gratuit
Groupes de conversation 20 heures 30% 39,50 € 20,50 € 12,90 €
Cours spécialisés Durée Subvention appliquée
sur les frais de scolarité
Ordinaire 50 % de réduction 70% de réduction
Plusieurs cours axés sur le
renforcement des compétences
linguistiques et communicatives
20 heures 0% 55,50 € 28,50 € 17,70 €

Réductions des frais de scolarité

1. Peuvent demander la réduction de 50 % :

  • les retraités de la Sécurité sociale espagnole ou les inactifs (retraités, titulaires d’une pension d’invalidité permanente, totale ou absolue).
  • membres de familles nombreuses dans la catégorie générale
  • membres d’une famille monoparentale de catégorie générale
  • les personnes qui ont un handicap reconnu de 33 % ou plus

2. Peuvent demander la réduction de 70% :

  • personnes au chômage
  • membres de familles nombreuses dans la catégorie générale
  • membres d’une famille monoparentale de catégorie générale
  • les personnes victimes d’actes terroristes, leurs conjoints et leurs enfants
  • victimes de la violence sexiste
  • personnes en situation de précarité

Justificatifs

  • retraités : certificat de pension de la sécurité sociale ou d’un organisme équivalent
  • famille nombreuse : carte en cours de validité délivrée par le Gouvernement catalan ou un organisme équivalent
  • famille monoparentale : carte en cours de validité délivrée par le Gouvernement catalan ou un organisme équivalent.
  • personnes handicapées : certificat de handicap ou carte accréditant le handicap
  • personnes au chômage (un des documents suivants doit être présenté) :
    • certificat de demande d’emploi des bureaux de l’emploi du Gouvernement catalan
    • rapport sur la situation actuelle publié par la trésorerie de la sécurité sociale
    • certificat d’enregistrement négatif délivré par la trésorerie de la sécurité sociale
    • rapport sur les antécédents de travail émis par la trésorerie de la sécurité sociale
    • reçu bancaire prouvant la réception d’une allocation de chômage ou d’une subvention
    • reçu bancaire prouvant la réception des allocations familiales
  • personnes victimes d’actes terroristes : résolution du ministère espagnol de l’intérieur
  • victimes de violence de genre (un des documents suivants doit être présenté) :
    • ordonnance de protection judiciaire
    • un rapport du ministère public indiquant qu’il y a des indices qu’il/elle est victime de violences
    • la condamnation de l’agresseur
    • Attestation du ministère du travail, des affaires sociales et de la famille ou de la mairie ou du centre d’accueil indiquant votre situation.
  • personnes en situation de précarité :
    • rapport de situation précaire émis par les services sociaux de la mairie
    • reçu bancaire attestant le paiement du revenu minimum d’intégration (RMI)